(En français ci-dessous)

IfE and 12 Batwa rights organizations in our African Great Lakes regional network co-sponsored a Side Event at the 18th Session of the UN Permanent Forum on Indigenous Issues in April of 2019.  Deborah Rogers, President of IfE, and Ange Bella Ishimwe, a Batwa woman from Union des Peuples Autochtones pour le Réveil au Développement (UPARED), Burundi, spoke about the difficulties faced by Batwa women. You can see the presentations here, which include contributions from several of the co-sponsoring organizations.

Belle’s Presentation FR

DEB’s Presentation EN

 

While in New York, we also met with highly place persons in the UN’s human rights mechanisms and Indigenous people’s mechanisms, to ask for help addressing these attacks against the Batwa, and especially the women. We are hopeful that they are now aware of the situation and will begin to take steps to stop these atrocities.  We will continue to follow up over the upcoming months.

 

(En français)

L’IfE et 12 organisations de défense des droits batwa de notre réseau régional des Grands Lacs africains ont coparrainé un événement parallèle à la 18e session de l’Instance permanente des Nations Unies sur les questions autochtones, en avril 2019.  Deborah Rogers, présidente de l’IfE, et Ange Bella Ishimwe, une femme Batwa de l’Union des Peuples Autochtones pour le Réveil au Développement (UPARED), au Burundi, ont parlé des difficultés rencontrées par les femmes Batwa. Vous pouvez voir les présentations ici, qui incluent des contributions de plusieurs des organisations coparrainantes.

Belle’s Presentation FR

DEB’s Presentation EN

 

Alors que, à New York, nous avons rencontré également hautement place personnes auprès des mécanismes des droits de l’homme et des peuples autochtones de l’ONU, demander de l’aide pour faire face à ces attaques contre les Batwa, et en particulier contre les femmes. Nous espérons qu’ils sont maintenant conscients de la situation et qu’ils commenceront à prendre des mesures pour faire cesser ces atrocités. Nous continuerons à faire un suivi au cours des prochains mois.

 

###