RIFE Election Juin 2019

Les candidats à un poste au sein du comité de coordination RIFE pour juillet 2019 – juin 2020

 

Chaque candidat doit soumettre une déclaration décrivant pourquoi nous devrions voter pour lui. Cela devrait expliquer ce qui suit:

  • Leur nom et leur sexe
  • Le nom de leur organisation
  • Leur histoire de travail pour les droits des Batwa
  • Leur accord individuel d’assister aux réunions de Telegram et de répondre aux courriels sollicitant des idées et les votes des membres du Comité de coordination
  • Leur volonté d’aider aux discussions de collecte de fonds, de contacter des donateurs potentiels et d’aider à la rédaction de propositions
  • Leurs principales priorités en matière de lutte contre les violations des droits humains et les meurtres de Batwa
  • Leurs principales priorités en matière de réduction de la discrimination et d’aide au développement des communautés batwa
  • Leur engagement pour l’autonomisation des femmes batwa

 

NOM:  AMANI ZAHINDA Elikia

SEXE:  Homme

PAYS:  RDC

ORGANISATION:  Réseau Congolais des Forestiers de la RDC (RCF)

DÉCLARATION RÉPONDANT AUX QUESTIONS:

Ce message est pour certifier que RCF,  le Reseau Congolais des Forestiers présente son candidat AMANi ZAHINDA ELIKIA pour:

  • son expérience internationale, 
  • avoir défendu et fait le plaidoyer des PA TWA de la RDC et d’autres indigènes du monde dans sa présentation au Musée du World Forest Instituts.,
  • pour avoir échangé  l’expérience avec les peuples indigènes ”tribes”d’Oregon,  aux USA lors de sa visite dans leur reservation,
  • les activités des RCF dont il coordonne notamment la promotion de la gestion durable des forêts et leurs ressources et les questions sociales et environnementales ayant trait aux PA et communautés locales,  ainsi que les droits aux terres et ressources naturelles. 

Merci et salutations. 

Pour RCF, 

Elikia

 


NOM:  BANDU BAHATI Jeanine

SEXE:  Femme

PAYS:  RDC

ORGANISATION:  Encadrement des Femmes Indigènes et des Ménages Vulnérables (EFIM)

DÉCLARATION RÉPONDANT AUX QUESTIONS:

Nous sommes Madame Jeanine BANDU BAHATI, Coordinatrice de l’Encadrement des Femmes Indigènes et des Ménages vulnérables “EFIM”, Organisation des droits humains, particulièrement des Femmes et filles;
* Team Leader de la Thématique Protection Sociale au sein de la Coordination Provinciale de la Société Civile Forces Vives du Nord-Kivu;
*Point Focal de la Synergie des Femmes pour la Paix et la Réconciliation des Peuples des Grands Lacs d’Afrique “SPR” DRC Nord-Kivu;
*Nous contribuons à la promotion et la protection des droits humains dont ceux des Indigènes/ BATWA;
*Nous accompagnons les BATWA dans la prise en charge scolaire et assistance sociale;
*A travers nos sensibilisations permanentes et formations, nous leur offrons l’opportunité de s’exprimé librement et les encourageons d’être autonome et de se prendre en charge dans leur vie quotidienne et de lutter contre la drogue dont le chanvre ;
* Nous avons contribué et participé à l’élaboration de l’édit provincial en faveurs des PYGMEES/BATWA, peuples autochtones;
* Nous avons mené des plaidoyers au niveau local, provincial, national, sous-régional, régional et international sur la paix, les droits humains, l’intégration des personnes vulnérables et marginalisées et prôné la non violence;
*Nous avons participé au sommet mondial sur les violences sexuelles à Londres en 2014,
*Nous avons présenté la situation sécuritaire et humanitaire de la femme- fille de la Province du Nord-Kivu, surtout celle vivant en milieu rural, à l’Est de la RDC, en mars 2018, au siège de NU à New York ;
* Nous vulgarisons les textes et lois portant promotion et protection des vulnérables et marginalisés;
*Nous participons aux différents travaux et formations organisés par d’autres acteurs-trices du domaine et aux réunions des certaines missions diplomatiques en Province et ailleurs…
Pour ce faire:
Nous sommes d’accord d’assister aux réunions et répondre aux courriels,
D’aider aux discussions de collecte des fonds et contacter les donateurs,
Et nous nous engageons de Contribuer au développement des Communautés BATWA et particulièrement à l’autonomisation des femmes et jeunes filles BATWA.

 


~~~Membre fondateur du RIFE~~~

~ Membre du Comité de coordination original du RIFE ~

NOM:  BASIMIKA Julien

SEXE:  Homme

PAYS:  RDC

ORGANISATION:  Association pour le Regroupement et l’Autopromotion des Pygmées (ARAP)

DÉCLARATION RÉPONDANT AUX QUESTIONS:

Au fait, l’organisation ARAP recommande monsieur Julien BASIMIKA comme candidat à la coordination de RIFE. 

Je me nomme Julien BASIMIKA; étant départ mon appartenance, autochtone Pygmée et grand militant des droits des PA, je me sens très intéressé à faire partie de la coordination.  Comme nombreux d’entre nous le savent, depuis des longues années je suis dans les mouvements associatifs des défenseurs des droits des peuples autochtones pygmées avec des responsabilités au sein de ces plates formes.

J’ai été secrétaire au RAPY (Réseau des associations des Pygmées), membre influant au sein de la Coalition des 12 requérants dans l’affaire Banque mondiale contre les peuples autochtones pygmées en rapport avec le respect de leur droit foncier et forestier, secrétaire provincial du DGPA (Dynamique du Groupe des Peuples Autochtones ), membre au sein du comité provincial du GTCR (Groupe de Travail Climat Redd), Participant à la rédaction de l’édit portant gratuité de l’enseignement pour les enfants Pygmées et membre du REPALEF.

Je viens auprès de vous, vous solliciter de voter pour moi afin de me permettre de poursuivre le combat pour le bien être des peuples autochtones pygmées. 

Merci beaucoup. 

Julien BASIMIKA. 

 


~ Membre du Comité de coordination original du RIFE ~

NOM:  BOPIO BABIA Samuel

SEXE:  Homme

PAYS:  RDC

ORGANISATION:  Union des Associations des Pygmées de Mbandaka (UAPM)

DÉCLARATION RÉPONDANT AUX QUESTIONS:

Historique: Commencé le mouvement des batwa (Autochtone pygmée) depuis 2003 à nos jours  et je suis autochtone pygmée (MOTWA) de souche.

Ok d’abord pour les décisions prise à la dernière réunion et vous informer que je suis candidat dans le compte de notre organisation UAPM dans la coordination permanente de RIFE. 

En effet, j’ai travaille quelque mois dans le comité de la coordination intérimaire, encore à la DGPA je membre du conseil d’administration et au REPALEF point focal de l’Equateur, Président du CA de l’UAPM et enfin bibliothèqueur à ISP Mbandaka. 

 


 ~ Membre du Comité de coordination original du RIFE ~

NOM:  BWAMI Marie

SEXE:  Femme

PAYS:  RDC

ORGANISATION: Initiatives pour la Promotion des femmes autochtones et vulnérables (IPROFAV)

DÉCLARATION RÉPONDANT AUX QUESTIONS:

Je tiens à présenter la candidature de IPROFAV au du Comité de Coordination de RIFE. Après la réunion que nous avons eue ce matin au bureau, c’est Madame Marie Bwami chargée des questions juridiques et genre qui a été mandatée à l’unanimité par les membres de IPROFAV. Nous vous rassurons que c’est une femme combative, compétitive, courageuse qui peut servir avec abnégation et enthousiasme au sein de ce Comité. Notre bureau facilite le cadre de nos rencontres à Bukavu dans le cadre de RIFE. Elle va également contribuer techniquement a l’évolution de notre réseau. Sa disponibilité me laisse croire qu’elle pourrait faire avancer les discussions qui se tiennent au sein du réseau.

Voter pour cette demande, c’est promouvoir le leadership féminin et la parité en même temps.

Je vous salue tous, chers collègues et membres de RIFE.

Élie MWANDA, Coordinateur.

Déclaration

Je me nomme Marie BWAMI, je suis une femme très engagée depuis des longues années dans la lutte pour la promotionet la défense des droits des peuples autochtones pygmées, des peuples marginalisés et vulnerables, ainsi que des communautés forestières.

POURQUOI JE SOLLICITE VOTRE VOTE?

  • J’ai participé à plusieurs sessions de la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP) au cours desquelles je présentait des exposés dans la plénière sur la situation des autochtones pygméeset communautés locales. En suite j’organisais des événements speciaux , occasions par lesquelles je présentais des particularités des problèmes des femmes Autochtones de mon pays et de ma région;
  • Je participe à beaucoup de missions de plaidoyer des Organisations de la société civile auprès des décideurs sur des questions de sécurité foncière des PA;
  • j’ai participé très activement à la conception et à la rédaction du recueil des instruments juridiques nationaux et internationaux qui protègent les droits des femmes Autochtones pygmées, un instrument très indispensable pour le plaidoyer;
  • j’ai participé  à la rédaction d’un édit portant sur le droit à la tenure foncière par la femme autochtone.

Au sein de mon organisation IPROFAV, je suis chargée de là cellule juridique et genre.

En plus, je suis le point focal de la Coalition des femmes leaders pour l’environnement et le développement durable (CFLEDD) au sud kivu, et Vice présidente du comité  de pilotage  du Groupe de Travail  Climat Redd au sud Kivu.

Nous conduisons un projet sur la foresterie communautaire,  une approche qui consiste à responsabiliser les communautés autochtones dans la gestion de leurs ressources forestières. 

Je promets  d’être disponible pour assister aux réunions de télégramme et de répondre aux courriels. Je suis et je serai disposée à aider aux discussions de collecte des fonds et d’aider à la rédaction des propositions. 

Ma priorité  c’est la lutte pour l’intégrité physique et morale de la femme autochtone et l’équité. 

Par rapport à l’autonomisation de la femme autochtone, mon engagement s’oriente dans la mise en place des mécanismes nécessaires pour la formation de renforcement des capacités de la femme autochtone dans le travail en métier,  la gestion des Activités Génératrices des Revenus.

Je vous remercie. 

 


~~~Membre fondateur du RIFE~~~

~ Membre du Comité de coordination original du RIFE ~

NOM:  MINANI Yves

SEXE:  Homme

PAYS:  Burundi

ORGANISATION: Union des Peuples Autochtones pour le Réveil au Développement (UPARED)

DÉCLARATION RÉPONDANT AUX QUESTIONS:

Psychologue clinicien, Yves MINANI est Fondateur et Directeur d’une organisation des Batwa du Burundi dénommée UNION DES PEUPLES AUTOCHTONES POUR LE REVEIL AU DEVELOPPEMENT (UPARED). Depuis 2007, il a commencé la lutte contre la discrimination et la marginalisation qui a enduré sa communauté batwa au Burundi.

Il a participé à diverses formations de renforcement des capacités de différentes organisations nationales et internationales impliquées dans la promotion des autochtones. Il a été inspiré pour continuer le combat pour la protection des autochtones. Durant cette période, il a pu exercer des activités au sein d’une association appelée Association de bonne semences (BONSEM) où il était le Monitaire provincial.

Il a un intérêt particulier pour la promotion et la protection de leurs droits de Batwa, l’importance de l’école et la protection de la culture. Après cela, il a contribué à l’émergence et à la reconnaissance nationale de cette organisation à l’échelle internationale. En collaboration avec le personnel de l’AIDB, où il était coordinateur national, il a exercé des pressions au sein du gouvernement du Burundi pour que les batwa soit représenté aujourd’hui, les batwa ont sept parlementaires y compris son organisation. Les problèmes des Batwa sont soulevés et les solutions sont envisagées pour sa communauté. De plus, j’étais parmi les initiateurs du programme de justice transitionnelle.

Depuis 2013 jusqu’à maintenant, il est Fondateur et Directeur de l’Union des peuples autochtones pour l’éveil au développement, UPARED. Après sa formation des représentants autochtones (Fellowship 2014) organisé par Nations Unies (OHDH) à Genève, il a formé 30 Leaders autochtones aux mécanismes de protection des droits de l’homme et aux systèmes des Nations Unies. Au cours de cette formation, il a présenté différents rapports alternatifs et déclarations orales dans différents mécanismes tels que UNPFII, le MEDPA, les procédures spéciales et les organes conventionnels. Il a suivi les recommandations formulées lors de ces sessions jusqu’à ce que le gouvernement du Burundi intègre les Batwa dans trois commissions nationales telles que la Commission nationale de la jeunesse, la commission nationale des femmes et la commission nationale pour l’Unité.

Depuis 2017, Yves est membre du comité du réseau autochtone de la région des grands lacs africains, RESEAU INITIATIVE FOR EQUALITY (RIFE), où il a contribue beaucoup à la promotion des droits des peuples autochtones de cette région.

Une fois élu dans le comité de RIFE, je contibuerai dans la promotion des droits des autochtones de la région.

 


NOM:  MIRINDI Félicien

SEXE:  Homme

PAYS:  Burundi

ORGANISATION:  Association  des Jeunes  Chretiens  de Developpement (AJECA)

DÉCLARATION RÉPONDANT AUX QUESTIONS:

Notre organisation saisi  cette opportunité  pour présenter la candidature de Mr Mirindi Rugomba   Félicien  comme canditat  membre du comité de coordination de RIFE.

Voici notre motivation: 

1) Notre organisation oeuvre dépuis longtemps en faveur des peuples Autochtones  (Batwa) et autres vulnrables;

2)  Nous avons cette obligation en tant que Etre humain de défendre les droits   des opprimés , et de laisser pour compte ;

3)   Entrevoir des actions d’entraide en faveur des communautés sans moyens.

Voici les éléments de notre déclaration de ce jour motivant notre candidature:

  • Nom: Mirindi Rugomba Félicien
  • Sexe : Masculin
  • Nom de l’organisation:  AJECA
  • Nous donnons notre accord  pour assister aux réunions de télégramme et des répondre aux courriels.
  • Nous  disons Oui, a toute initiative au discussion  pour collecter des fonds , contacter des donateurs potentiels  et aider à la rédaction de propositions.

C’est dépuis l’an 2000 que l’AJECA travail avec les peuples Batwa, essentiellement dans la scolarité des Jeunes , assistances aux plus Vulnérables , organisations des audiences sur terrain.

C’est un travail dur, qui demande de la volonté et beaucoup des sacrifices. 

Principales priorités:

  • Monitoring des violations des droits  humains et des meurtres de Batwa;
  • Organiser les audiences  sur terrain  pour échanger avec les Batwa sur les problèmes  auxquels ils sont confrontés  et envisager des solutions;
  • Promouvoir l’éducation de peuple  autochtone , la santé;
  • Envisager des actions des plaidoyer  en faveur du peuple  autochtone pour le respect du droit du peuple  autochtones;
  • Élaborer  et soumettre des projets pour l’amélioration de la situation du peuple Batwa  et pour l’autonomisation des femmes Batwa.

Nous vous remercions.

Pour l’AJECA,

Mirindi Rugomba Félicien

Bujumbura- Burundi

 


NOM:  NKANDA Benie

SEXE:  Femme

PAYS:  RDC

ORGANISATION: Union des Associations des Pygmées de Mbandaka (UAPM)

DÉCLARATION RÉPONDANT AUX QUESTIONS:

Historique : Encadrement des enfants orphelins et filles mères Batwa de la région Equateur de 2017 à nos jours pour les activités en coupe et couture, chargée de la planification et relation extérieure sur la problématique autochtone au sein de l’UAPM en 2017, Coordonnatrice de
l’UAPM à nos jours et Porte parole de la DGPA/Antenne de Mbandaka.

En effet , elle sera disponible d’assister au réunion telegram, répondre aux courriers, vote des membres du comité la volonté d’idée, engager aux contacts , priorité, d’aide au développement des batwa et son importance engagement des batwa.

 


 NOM:  NTAKIRUTIMANA Richard

SEXE:  Homme

PAYS:  Rwanda

ORGANISATION:  African Initiative for Mankind Progress Organization (AIMPO)

DÉCLARATION RÉPONDANT AUX QUESTIONS:

My slogan: ‘Nothing for us without us’

Education level: Master’s in Human Rights and Law

History of working for Batwa rights:

My name is Richard Ntakirutimana.  I am pleased to write this letter of statement in support of my application for the RIFE Coordination Committee. I graduated from the University of Pretoria in 2017 with a Masters of Law degree in Human Rights and Democratization in Africa and I also hold a postgraduate diploma in Human Rights and Development from the University of Antwerp. I plan to pursue PhD research on indigenous land rights in the Great Lakes Region. In addition to my academic qualifications I am a human rights advocate belonging to, and working with, the Minority Batwa Indigenous community in Rwanda, as the Executive Director of the African Initiative for Mankind Progress Organization since 2012. My journey to work with Batwa communities started in Coporwa organization where I work as Focal Point in Eastern Provence of Rwanda. Then later, I have been appointed to lead AIMPO as Director.

One of my main motives to be member of Coordinating Committee is to work with my colleague in fostering the rights of Batwa indigenous people. I therefore, hereby accepting to attend Telegram meetings and respond to e-mails asking ideas and votes from Coordinating Committee members.

I will use my knowledge and skills to contact potential donors, conducting fundraising, and drafting proposals as I do in AIMPO. I committed that, I will make sure to fight against human rights violations and killings of Batwa by carrying out research, organizing advocacy campaign and reporting violation cases where possible. If you elect me, I will ensure in reducing discrimination and assisting the development of Batwa communities. In addition, I will make sure to empower women and Indigenous People with disabilities.  

Thank you very much for your time and consideration, I look forward to hearing from you at your earliest convenience.

Sincerely,

Richard Ntakirutimana

 


NOM:  PALUKU KARUFANI Elias

SEXE:  Homme

PAYS:  RDC

ORGANISATION: Tous en Action pour les Progrès (TAP)

DÉCLARATION RÉPONDANT AUX QUESTIONS:

TAP, Paluku Karufani Elias est candidat. Je suis de la Province du Nord-Kivu en RDC. 

En fait, j’ai déposé ma candidature pour que je soit membre du comité, parce que je me trouve être à mesure d’apporter ma pierre pour que notre plate forme puisse bien fonctionner. J’ai obtenu ma licence en  Environnement et développement durable et mon diplôme de graduat en Tourisme est Conservation de la Nature.
Lorsque j’essais de voir les objectifs de notre plate forme, ça rencontre un plus de 80% les différentes formations que j’ai. Parce qu’en développement durable, nous apprenons comment aider la population a mieux vivre non seulement entre eux, mais aussi avec l’environnement source de vie.
Ma présence dans le comité de RIFE sera d’une grande importance. je vais aider dans le sens que le Bambuti et Batwa puisse bien vivre en harmonie entre eux et les non Batwa et Mbuti, qu’ils puissent aussi bien conserver la nature d’où ils tirent tout pour leur survie. j’ai une expérience avérée dans la résolution non violente des conflits, dans le leadership,  etc. ce qui me permettra d’apporter un plus. car vous savez que les Batwa et les Mbuti vivent toujours en conflit et d’autres communautés, nous chercherons des mécanismes pour que nous leurs apprenions comment vivre en paix avec les autres et comment être un bon leader. car le manque d’un bon leadership est aussi à la base des conflits dans beaucoup des cas.

 


NOM:  RUKUMBUZI BICHENCHE Rodrigue

SEXE:  Homme

PAYS:  RDC

ORGANISATION:  Agape Hauts-plateaux  (AGAPE)

DÉCLARATION RÉPONDANT AUX QUESTIONS:

AGAPE presenter Mr Rodrigue RUKUMBUZI BICHENCHE, comme candidat membre du comité de coordination de RIFE

En bref notre motivation :

  1. Nous avons travailler longtemps avec les groupes des experts de l’ONU dans l’analyse et collecte des données en faveur des peuples autochtones et autres personnes marginalisés dans la région des grands lacs;
  2. Nous avons cette volonté et détermination d’appartenir dans cette comité avec l’objectif d’apporter les innovations et les valeurs, car un comité doit se réunir autour d’une valeur.
  3. Avec notre dernière expérience récente des collectés des données dans la province TANGANYIKA avec notre méthodologie d’approche communautaire, cet enquête réalisé par AGAPE a beaucoup servi à l’organisation RIFE d’alerter les agences des Nations-Unies sur les différentes violations des droits des peuples autochtones bafoués;
  4. Nous allons utilisé l’approche participative en unité, recevabilité avec la représentativité de tout les membres de réseau RIFE.

Merci

Rodrigue

 


~~~Membre fondateur du RIFE~~~

~ Membre du Comité de coordination original du RIFE ~

NOM:  SINAFASI Adrien

SEXE:  Homme

PAYS:  RDC

ORGANISATION:  Dignité Pygmée (DIPY)

DÉCLARATION RÉPONDANT AUX QUESTIONS:


Déclaration pour motivation de candidature comme membre du Comité de Coordination du RIFE


  1. Nom: Sinafasi Makelo Adrien
  2. Sexe: Masculin (Homme)
  3. Organisation: Dignité Pygmée, DIPY en acronyme
  4. Mon expérience dans la défense et la promotion des droits des Batwa

Depuis 23 ans, je milite pour la reconnaissance et le respect des droits des peuples Pygmées, incluant les droits fonciers, culturels, sociaux, politiques, économiques, etc.

Grâce au plaidoyer et lobbying aux niveaux local (sous-national), national et international, j’ai modestement contribué à l’avancement de la cause pygmée en RDC, et surtout à la capacitation des Pygmées (et accompagnants des Pygmées), pour rendre ces derniers autonomes et capables de prendre en mains leur propre destinée.

J’ai travaillé à la promotion des droits des Pygmées à travers les organisations ci-dessous, dont je suis cofondateur :

  • Action pour la Promotion des Droits des Minorités Pygmées en Afrique centrale (APDMAC). J’ai été Chargé des Programmes (1996-2000), puis Coordonnateur (2000-2004).
  • Réseau des Associations Pygmées (RAPY) : j’ai été le Président du Comité Directeur (2002-2006). C’est à ce titre que j’ai signé avec 12 autres requérants, la requête (plainte) soumise au Panel d’Inspection de la banque mondiale en 2005 pour non-conformité du Management de la Banque aux politiques de sauvegardes et procédures pertinentes de celle-ci dans ses opérations en RDC aux côtés du gouvernement congolais.
  • Dignité Pygmée (DIPY) où j’ai été successivement Coordonnateur et Porte-parole (2004-2009), puis simplement Porte-parole (2009-2013) et où je suis de nouveau Coordonnateur & Porte-parole(2013-2019).
  • Dynamique des Groupes des Peuples Autochtones (DGPA) où j’ai été d’abord Coordonnateur-Assistant (2009-2010), puis Coordonnateur National(2010-2013).
  1. Mon engagement

Conscient des responsabilités qui m’attendent une fois élu comme membre du Comité de Coordination du RIFE, je m’engage à :

  • Participer régulièrement aux réunions du Comité de Coordination (via Telegram);
  • Répondre aux mails sollicitant des idées et les votes des membres du Comité de Coordination ;
  • Participer aux échanges sur les collectes de fonds ;
  • Contacter des donateurs potentiels ;
  • Aider, dans la mesure du possible, à la rédaction de propositions pour le RIFE ;

    6. Mes priorités

(a) Lutte contre les violations des droits humains et les meurtres de Batwa

  • Trouver des informateurs sérieux et discrets dans les zones des violations des droits des Pygmées ou de leurs meurtres ;
  • Documenter les faits avec exactitude et précisions (identités des victimes, lieux, dates, auteurs, complices, premières actions, etc.) ;
  • Répertorier les personnes, entités ou instances appropriées compétentes pour relayer les rapports ;
  • Définir les stratégies de communication adaptées et les moins risquées pour les témoins ;
  • Définir les actions à mener autour des rapports, y compris en mettant la justice ou le gouvernement devant leurs responsabilités, en tant que premiers protecteurs des droits des citoyens ;

(b) Eradication de la discrimination

  • Sensibiliser les Pygmées à cultiver l’estime de soi (ils doivent être fiers de leur identité et se considérer comme égaux aux autres races;
  • Plaidoyer pour l’adoption d’instruments juridiques protégeant les droits des Pygmées ;
  • Sensibiliser les autres groupes ethniques de la RDC à la cohabitation pacifique.
  • Réduire l’extrême pauvreté et l’analphabétisme des Pygmées, car ils sont des moteurs de leur discrimination ;

(c) Promotion du développement socioéconomique et culturel des communautés Pygmées

Pour les Pygmées chasseurs-cueilleurs nomades et semi-nomades:

  • Valoriser les connaissances et pratiques traditionnelles relatives aux forêts;
  • Valoriser les produits forestiers non ligneux (PFNL), issus de la cueillette, du ramassage et de la pêche traditionnelle.
  • Promouvoir le système de coopératives pour une commercialisation équitable de ces produits.

Pour les Pygmées agriculteurs sédentarisés :

  • Promouvoir des méthodes agriculturales durables, moins destructrices des forêts (sédentarisant l’agriculture, et ne recourant pas au brulis, ni les feux de brousse) ;
  • Promouvoir le système de coopératives au sein des communautés Pygmées pour une meilleure commercialisation de leurs produits agricoles.
  1. Engagé pour l’autonomisation des femmes Batwa

DIPY implémente actuellement l’initiative dénommée « Autonomisation Economique des Femmes Pygmées » (Economic Empowerment of Pygmy Women) qui vise à valoriser les PFNL pour permettre aux communautés Pygmées chasseurs-cueilleurs à améliorer leurs conditions de vie grâce à des produits dont l’exploitation fait partie de leurs connaissances et pratiques traditionnelles.

Il s’agit d’implanter dans les communautés des coopératives gérées par les femmes. Les membres féminins de la communauté vendent leurs produits à la coopérative à un prix supérieur au prix sur le marché local. Aux coopératives sont adjointes des cantines avec des produits manufacturés de première nécessité (savons, sel, habits, chaussures, ustensiles de cuisine, outils aratoires, etc.) à des prix plus bas que sur le marché local. Ainsi les femmes Pygmées peuvent vendre leurs PFNL à un prix un peu élevé et acheter des articles de première nécessité à des prix plus bas, et même par troc (échange en nature). Les 3 sites pilotes sont actuellement dans la province du Mai-Ndombe. Mais, l’idée est d’étendre le projet dans plusieurs autres provinces de la RDC. Et j’y tiens.

 


~ Membre du Comité de coordination original du RIFE ~

NOM:  UWAJENEZA Delphine

SEXE:  Femme

PAYS:  Rwanda

ORGANISATION:  African Initiative for Mankind Progress Organization (AIMPO)

DÉCLARATION RÉPONDANT AUX QUESTIONS:

NOMS, SEXE ET  LE NOM DE L’ ORGANISATION

Je suis Delphine UWAJENEZA, je suis une femme engagée pour la lutte, la promotion et la défense des droits des peuples historiquement marginalisés connu sous le nom de Batwa et les autre vulnérables dans l’African Initiative for Mankind Progress Organization (AIMPO), je suis la Directrice adjointe.

 HISTOIRE DE TRAVAIL POUR LES DROITS DES BATWA

Je suis une femme activiste et défenseur de Droit de l’Homme qui cherche toujours les intérêts et la bonne vie pour la communauté Batwa,

  • J’ai participé à plusieurs sessions de Droit de l‘Hommes pour nous encourage a faire beaucoup de campagnes et dénoncer ceux qui ne va pas,
  • J’ai participé à plusieurs sessions des instruments Nationaux et Internationaux pour la défense de Droit de l’Homme.
  • Je participe à beaucoup de missions de plaidoyer des Organisations de la société civile auprès des décideurs sur des questions de vie des Batwa,
  • Je participe à beaucoup de meetings de plaidoyer de notre organisation auprès des décideurs sur des questions de vie des Batwa qui ont presque disparaitre a cause de mauvaise vie ainsi que leur développement,
  • Je participe à beaucoup plaidoyer au nom de notre organisation auprès des décideurs sur des questions de vie des Batwa handicapées,
  • J’ai participé aux émissions sur radios et télévisions ici dans notre pays,
  • J’ai eu beaucoup de chance dans la participation des cases juridiques contre Batwa.

ACCORD INDIVIDUEL D’ASSISTER AUX REUNIONS DE TELEGRAMME ET DE REPONDRE AUX COURRIELS SOLLICITANT DES IDEES ET LES VOTES DES MEMBRES DU COMITE DE COORDINATION

Je participerai et assister aux réunions de Télégramme et Répondre aux courriels parce que je suis aussi dirigeante dans l’organisation et les voter des membres du comité de coordination si je verrai l’occasion d’être dans le comité, aussi je suis prêt à disposer mes idées aux discussions de collecte des fonds et d’aider à la rédaction des propositions

Ma priorité  c’est la lutte contre toute discrimination, marginalisation et la toutes formes de violence ver Batwa ainsi que les personnes vulnérables et chercher leur  développement pour échapper la vie où ils vivent qui est totalement mauvaise.

Pour l’autonomisation de la femme Batwa, mon engagement sera la renforcement des anciens  projets pour la renforcement des capacités, Je travaillerai ensemble avec mes amis de RIFE pour voir la ou nous devons renforce et que ce que nous devons faire de nouveau pour les intérêt de tous.

Merci pour votre confiance.

Delphine UWAJENEZA